»»»Partager la Plateforme IBM i grâce aux outils Open-Sources

Partager la Plateforme IBM i grâce aux outils Open-Sources

par Michel Mouchon | le 15 mai 2017

IBM pousse de plus en plus les outils Open source sur la plateforme IBM i. Ceci permet à l’IBM i de devenir plus populaire, moins « propriétaire » et donc de s’ouvrir plus facilement aux jeunes générations de développeurs, mais également à l’immense offre logiciel qui est produite suivant ce modèle. En effet, la gamme de programmes sous licences 5733-OPS nous permet d’avoir la base des compilateurs et outils les plus populaires et donc partager avec cette communauté.

Cette ouverture est bien à percevoir dans les deux sens !

l’IBM i apporte également une dimension opérationnelle forte aux logiciels Open source. Ils peuvent bénéficier de tous les atouts de cette extraordinaire plateforme de production. Une « scalabilité » de haut niveau, une base de données ultra performante, un taux de disponibilité record…

Mais bien plus que cela, cette ouverture permet également d’assoir, voir même d’augmenter, la valeur des applicatifs existants. Travaillant dans la modernisation d’applications historiques, ces applications qui rendent service depuis souvent plusieurs dizaines d’années, il faut non seulement Moderniser les applications pour les rendre à leur tour plus « Agile », augmenter leur réponses aux besoins en constante évolution, mais il faut que les outils suivent également, qu’ils puissent supporter ces nouveaux rythmes de développement imposés par la nouvelle économie.

Un grand mouvement, en marche depuis un moment déjà, est aujourd’hui au cœur de ce renouveau des méthodologies de développement. C’est DevOps. Sur l’IBM i, ayant une expérience depuis l’origine sur cette plateforme, nous ne sommes pas en reste… il est assez courant d’avoir le cycle Dev et Ops assez intimement lié, du moins pour les petites et moyennes structures de développement (les grandes structures sont souvent organisées avec une séparation nette entre ces deux pôles).

Mais DevOps, ce n’est pas juste cela, c’est bien toutes une chaîne continue depuis la demande jusqu’à la production. Et il y a bien quelques outils open-sources qui sont au cœur de cette vague méthodologique. Prenons GIT par exemple, il s’agit d’un – si ce n’est le – serveur de gestion des sources les plus populaires. Il est disponible sur l’IBM i depuis quelques temps maintenant. Ceci permet donc de mettre en place un serveur GIT sur une de vos partitions (celle de développement) et donc de gérer le « versionning » de vos applications avec toute la sécurité inhérente la plateforme IBMi. Git est très adapté à DevOps, et des d’éditeurs (comme GitHub) apportent une dimension collaborative et méthodologique en ligne droite avec les besoins de réactivité et sécurité du moment. Les développements « Traditionnels » (RPGLE/COBOL, …) sur la plateforme ne sont pas en reste. ARCAD fournis dans son ARCAD Pack for DevOps tous les outils complémentaires pour assurer un fonctionnement optimal de Git pour les développements Natifs.

Ceci permet de tirer parti de ces nouveaux outils Open sources pour l’ensemble des vos développements, de partager par exemple Jira pour l’ensemble de votre gestion de projet, d’adopter donc des cycles de développement Agiles globaux, de partager les gestion des sources dans un seul et unique outil et donc d’améliorer la combinaison des projets multi-technologies, de partager la connaissance de façon simple et rapide, de partager les processus comme par exemple l’utilisation de Jenkins (un autre outils parmi les plus populaires) pour gérer les « Builds » et orchestrer des déploiements : Continuous Integration/Continuous deployement.

La mise à disposition officielle par IBM des outils open sources a rendu la plateforme IBM i « disponible » pour tous. ARCAD s’associe à ce mouvement par la simplicité de la mise en œuvre d’une démarche DevOps sur IBM i. Ceci permet ainsi casser les barrières entre les développements dit « traditionnels/natifs » et ceux dit « modernes » pour unifier tout cela et engager l’IT dans une réponse unifié aux besoins du marché.

Michel MouchonMichel Mouchon

Directeur technique

Michel pilote l’activité d’avant-vente de l’entreprise et réalise lui-même les opérations d’avant-vente sur les grands projets internationaux. En relations étroite avec la direction R&D, il influence la stratégie de développement et fait partie du comité de direction de l’entreprise. Michel a participé à la réalisation du redbook « Modernization of IBM i Applications – from the Database Up to the User Interface and Everything in Between », diffusé à plus de 10 000 exemplaires.

2018-11-29T11:07:48+00:00 Blog|